Réalisation de l’électrocardiogramme
Articles » Santé » Réalisation de l’électrocardiogramme

Réalisation de l’électrocardiogramme

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Chargement...

Introduction

L’électrocardiogramme (ECG) est l’enregistrement graphique de l’activité électrique du cœur, cet enregistrement se fait au moyen d’électrodes, qui sont placées à la surface du corps et reliées à un appareil appelé électrocardiographe. Grâce à ce test, nous obtiendrons 12 sondes, six frontales et six précordiales, qui nous donneront des informations de différents points du cœur.

Procédure

Lorsque nous allons faire un ECG, nous préparerons tout le matériel nécessaire et nous identifierons le patient à qui nous allons le faire, nous nous laverons bien les mains et nous mettrons nos gants. Une fois identifiés, nous lui expliquerons, ainsi qu’à sa famille, le test que nous allons effectuer et nous lui demanderons sa collaboration.

Nous lui demanderons d’abord de découvrir le thorax, les chevilles et les poignets, d’enlever tous les objets métalliques qu’il possède comme les bijoux, les montres, etc. pour garantir la qualité du test, de se placer en décubitus dorsal, de garder les bras près du corps sans être en contact avec une autre surface, d’ouvrir un peu ses jambes et que pendant le test il respire normalement et ne parle que la fin du test.

Nous apprécierons l’état de la peau, si elle a beaucoup de beauté dans le thorax, nous la raserons, si elle a du reste de lotions corporelles, nous nettoierons bien avec de l’alcool et nous attendrons qu’elle sèche.

Commencez par allumer l’électrocardiographe et appliquez le sérum, l’alcool ou le gel conducteur sur les poignets, les chevilles et le thorax, toute substance nous aidera, car ce sont de bons conducteurs.

Nous placerons les quatre électrodes correspondant aux extrémités, nous éviterons de les mettre en proéminences osseuses, il est préférable les zones charnues, si elle a eu une amputation, nous la placerons dans la partie la plus distale de celle-ci.

La méthode de placement est la suivante :

  • Fil rouge (RA) : électrode au poignet droit.
  • Fil jaune (LA) : électrode au poignet gauche.
  • Fil noir (RL) : électrode à la cheville droite.
  • Fil vert (LL) : électrode à la cheville gauche.

Nous placerons les six électrodes précordiales, si ce sont des ventouses nous presserons la poire pour qu’elle soit fixée, si ce sont des autocollants jetables nous retirerons le papier protecteur et nous les collerons dans la peau.

La forme de placement est la suivante :

  • V1 (rouge) : quatrième espace intercostal droit.
  • V2 (jaune) : quatrième espace intercostal gauche.
  • V3 (vert) : entre V2 et V4.
  • V4 (brun) : dans le cinquième espace intercostal gauche, dans la ligne médiane claviculaire.
  • V5 (noir) : dans le cinquième espace intercostal gauche, dans la ligne axillaire antérieure.
  • V6 (violet) : dans le cinquième espace intercostal, dans la ligne médio-axillaire.

Une fois toutes les électrodes placées, nous configurerons l’électrocardiographe s’il n’est pas programmé, pour cela nous réglerons la vitesse du papier à 25 mm/seconde et la tension à 10 mm/mv, nous choisirons comment le faire manuellement ou automatiquement, si elle est manuelle nous obtiendrons 3 ou 4 complexes de chaque dérivation. Nous ferons le registre jusqu’à l’obtention des 12 dérivations. A la fin, retirez les électrodes et éteignez la machine. Si nous voyons qu’il y a un gel conducteur sur la peau du patient, nous allons le nettoyer avec de la gaze. Nous lui demanderons de s’habiller et nous le laisserons dans une position confortable et adéquate.

Dans le dossier ECG, nous noterons la date et l’heure de l’intervention et nous la conserverons dans les antécédents médicaux du patient ou nous la remettrons au médecin pour qu’il puisse l’évaluer, nous enregistrerons le test pour les incidents infirmiers.

Observations

Si en effectuant l’ECG, nous voyons que l’enregistrement est fibrillé, dans la machine il y a un bouton appelé filtre qui, après avoir appuyé dessus, nous permettra de voir plus clairement les dérivations.

Parfois nous pouvons demander au lieu d’un ECG complet, seulement une bandelette, dans ce cas nous placerons seulement les électrodes des extrémités.

Si lors de l’ECG, nous constatons une situation anormale dans l’activité du cœur, nous en informerons le médecin et nous n’enlèverons pas les électrodes.

Il est recommandé de faire une longue bande de sondes I, II et III, surtout chez les patients souffrant d’arythmie.